Agence Immobiliere Richard, Biguenet Francois Paul, Betsch Jean Michel Fernand, Esprit Vif Immobilier, Brodhag, Goncalves Mario Fernandes, Eurl Vuillemard Immobilier, Coupard Chanut Marie, Cf Et Associes, Martho, Kayser Olivier, Grenier Geffroy Isabelle Frederique, Lledo Andre Denis, Cf Immo, Lardellier Rozlazly Evelyne, Immex




Wittenheim
Wittenheim est la ville n°601 de France avec 15 747 habitants.
Coaching en création de sociétés
Le nombre de statuts juridiques des entreprises a contribué à diversifier l’univers entrepreneurial, tout en complexifiant le choix. Il n’est pas évident pour une personne non avertie de faire la différence entre les statuts et les implications fiscales et sociales de chacun d’eux. C’est d’ailleurs pourquoi il est si important de se faire accompagner par un expert. Les statuts pour entreprendre seul La décision d’entreprendre tout seul peut découler d'une volonté d’être votre propre patron et de ne pas avoir à vous confronter aux oppositions de vos éventuels associés. Dans cette catégorie, on recense l’entreprise individuelle et la société unipersonnelle. Entreprise individuelle Plus adapté aux personnes physiques, il existe 3 statuts à savoir la micro-entreprise, l’entreprise individuelle classique (EI) et l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). La différence entre ces deux derniers réside dans le fait que le second statut juridique vous permet de protéger vos biens personnels en isolant votre patrimoine personnel du patrimoine de votre entreprise. La particularité d’une entreprise individuelle, quelle qu’elle soit, est de ne pas vous encombrer de formalités trop lourdes. Une simple déclaration de début d’activité au Centre de formalités des entreprises (CFE) suffit en général. Nul besoin de statuts ni de dépôt de capital en banque, encore moins de présentation de bilan. La liste des activités autorisées est longue. En ce qui concerne le régime fiscal de ce statut, il s’agit du régime réel simplifié d’impôt sur le revenu. Pour ceux qui font le choix du statut d’auto-entrepreneur, c’est le régime microfiscal qui s’applique. Société unipersonnelle Dans cette…


Obtenir un permis de construire pour une maison individuelle ou ses annexes
La délivrance d’un permis de construire est à la charge de la municipalité. Toutefois, c’est au maître d’œuvre d’en faire la demande, dès lors que le chantier entre dans la catégorie de ceux dont l’exécution exige un tel document. Dans le cas d’une maison individuelle ou de ses annexes, les règles sont singulières. Si vous êtes dans l’optique de faire une demande de permis de construire pour de tels bâtiments, la lourdeur des démarches peut très vite vous peser sauf si vous vous en référez à un expert en matière d’obtention des permis de construire. Permis de construire pour maison individuelle ou ses annexes : de quoi s’agit-il ? Le permis de construire pour maison individuelle et/ou ses annexes est un document qui vous autorise à effectuer la construction ou l’agrandissement d’une maison individuelle ou ses annexes. Il vous permet aussi d’effectuer une démolition en vue d’une reconstruction. La demande de permis de construire et son obtention sont préalables à la construction d’une maison individuelle ou d’une annexe. Par maison individuelle, il faut comprendre un bâtiment dévolu à l’usage d’habitation uniquement ou à l’usage d’habitation et professionnel, qui ne comporte pas plus de deux logements à destination du maître d’ouvrage. Cette définition est consacrée par l’article L 231-1 de la règlementation en matière de construction de maison individuelle (CMI). Un projet de construction portant sur plus de 2 logements quitte le cadre règlementaire du CMI. De même, la superficie hors œuvre nette d’une maison individuelle ne doit pas excéder les 170 m², à raison de 140 à…


Coaching pour freelances et indépendants
S’il est devenu possible d’exercer son métier à titre indépendant, il est aussi essentiel de maîtriser les singularités propres à ce statut tant en termes d’avantages que d’obligations. C’est justement l’existence de ces singularités qui justifie le besoin d’accompagnement et de coaching pour toute personne souhaitant travailler en freelance. Seul un expert vous aidera à choisir le bon secteur d’activité et à trouver du financement pour vous lancer convenablement. Comprendre la notion de travailleur indépendant Est reconnue comme étant un travailleur indépendant toute personne physique majeure, donc légalement capable, exerçant une activité clairement définie et dûment enregistrée. Le travailleur indépendant doit aussi remplir d’autres conditions à savoir : disposer de toutes ses facultés mentales ; ne pas être sous le coup d’une tutelle en administration de biens provisoires ; ne pas être frappé d’interdiction juridique d’activité. Les secteurs d’activité dévolus au statut de travailleur indépendant Si le statut de travailleur indépendant semble libre, une première contrainte concerne le choix du secteur d’activité. En effet, tous ne sont pas ouverts à une auto-entreprise, puisque légalement, il n’y a que 5 catégories dévolues au freelance à savoir : la construction, l’industrie ou les transports ; le commerce et les services de proximité ; l’artisanat ; l’exploitation agricole ; les professions libérales. Ainsi, tout commerçant, artisan, professionnel de la construction, avocat ou juriste, travaillant à son propre compte est reconnu comme étant un travailleur freelance. Le choix du secteur d’activité doit se faire conjointement à celui du statut juridique. Le statut juridique de travailleur indépendant L’existence légale de l’activité exercée étant l’une des conditions sine qua…


Comment faire estimer sa maison pour un divorce?
Lorsque le divorce est officiellement proclamé, les ex-époux doivent procéder à la « liquidation » de leur régime matrimonial. Ils doivent partager tous les biens mobiliers ainsi qu’immobiliers qui leur appartenaient communément. Contrairement au partage des biens mobiliers, qui n’exigent aucune formalité particulière, celui des biens immobiliers doit passer par un notaire. La question qui se pose souvent est alors de savoir : comment faire estimer sa maison pour divorce ? Comment le notaire procède-t-il pour estimer les biens immobiliers suite à un divorce ? Pour estimer la valeur des maisons appartenant à des ex-époux, le notaire doit : déterminer leur situation juridique : cette étape préalable lui permet de vérifier que les biens en question ont bien été acquis durant l’union du couple ; procéder à la détermination de la valeur vénale des biens immobiliers concernés. Cette évaluation doit se faire en prenant en compte le niveau courant du prix des logements sur le marché ; prendre en compte divers facteurs dans la détermination du prix, tels que la valorisation de la situation socio-environnementale des biens évalués (infrastructures scolaires, existence des commerces à proximité, des transports en commun, etc.). Pourquoi l’intervention d’un notaire est-elle obligatoire ? Une fois que le divorce est officiellement annoncé, les ex-époux doivent alors procéder à la répartition des biens immobiliers qui ont été acquis en commun et du temps de leur union. La réalisation d’une telle opération est loin d’être facile, notamment si les maisons en question sont nombreuses. L’intervention d’un officier public spécialiste en droit de la famille, comme le notaire, permet ainsi d’éviter tout cas de désaccord…


La banque peut-elle saisir ma maison et ma voiture si je ne rembourse pas à temps?
Certaines personnes n’arrivent pas à rembourser à temps leur emprunt, pour des raisons imprévues. Si vous rencontrez une telle situation, il ne faut pas se paniquer. La saisie de la maison ou de la voiture ne se fera qu’à la dernière étape. La première chose à faire consiste à en parler à votre banquier. La banque peut-elle saisir les biens en cas de remboursement tardif ? Plusieurs sont les causes pouvant nous empêcher le paiement de notre emprunt : souci de santé, divorce, perte d’emploi, etc. Comme nous l’avons évoqué plus haut, il n’y a aucune raison de se paniquer si ce cas se présente. Les huissiers ne frapperont pas à votre porte dès le premier souci. Ce qui signifie que la saisie des biens hypothéqués ne se fait pas dès la première étape, sauf dans des situations extrêmes. En effet, la banque est tenue de respecter une longue procédure pour vous donner une occasion de rembourser les prêts. Alors, en cas de pépin, n’hésitez pas à en parler à votre banquier afin que vous puissiez par exemple trouver un arrangement ou des facilités de paiement. Les étapes obligatoires avant que la banque saisisse les maisons et les voitures Trois étapes existent si le débiteur est en difficulté de paiement : La banque lui informe qu’il a un retard de remboursement. Elle informe en même temps la Centrale des crédits aux particuliers du souci rencontré avec le débiteur ; Si le débiteur ne réagit pas à cette lettre d’information, la banque procède à l’étape suivante : la procédure de conciliation…


Signer un compromis de vente en instance de divorce : on vous dit tout !
Vous signez un compromis de vente alors que vous êtes en instance de divorce ? Un tel cas peut s’avérer compliqué. S’il vous parait impossible d’attendre le prononcé du divorce avant de signer, des mécanismes juridiques vous permettent ainsi de vous soustraire des effets du régime matrimonial. Découvrez ce qu’il faut savoir avant de signer un compromis de vente en instance de divorce. Compromis de vente en instance de divorce : les différents cas Le sort d’un compromis de vente est en fonction du régime matrimonial signé par le couple de mariés : Le régime sous la communauté universelle : quelle que soit leur date d’acquisition, les époux se partagent la moitié des biens en cas de divorce ; Le régime de séparation des biens : Font partie des biens propres de l’époux les biens acquis avant et après le mariage ; Le régime de participation aux acquêts : ce régime associe les deux régimes évoqués ci-dessus : le régime s’apparente à celui de la séparation des biens durant le mariage. Lors de la dissolution, des règles identiques à celui de la communauté universelle s’appliquent, dans la mesure où l’époux enrichi est tenu à une créance de participation à son ex-conjoint. Les risques d’un compris de vente signé en instance de divorce Tout d’abord, tant que le divorce des époux n’est pas officiellement déclaré, ils restent solidaires des biens acquis, s’ils sont soumis au régime de la communauté universelle ou de la participation aux acquêts. Par contre, s’ils sont mariés sous un régime de séparation des biens, le compromis de vente conclu par l’un…


Quel est le délai pour toucher l'argent de la vente de la maison?
L’acheteur d’un logement est tenu de verser le prix de celui-ci au moment de la signature de l’acte de vente. Une telle signature se fait chez le notaire environ trois mois après que chaque partie a signé le compromis. Le transfert de la propriété se fait également en ce moment. La question qui se pose alors de savoir : à quel moment le vendeur peut-il toucher l’argent de la vente de la maison ? À quel moment l’acheteur paie-t-il le prix ? Lors de la signature du compromis de vente, l’acheteur est d’abord tenu de verser une indemnité d’immobilisation. Celle-ci correspond à 5 % jusqu’à 10 % du prix du logement. Cette somme est à verser non pas sur le compte du vendeur, mais sur le compte séquestre ténu par le notaire. Il la détient jusqu’à ce que la vente définitive soit réalisée, se traduisant par la signature de l’acte authentique. Lors de la signature de ce document, les parties sont tenues d’exécuter leur obligation respective. L’acheter est tenu de verser le prix, et le vendeur, de lui fournir le logement ainsi que les clés. Quel est le délai pour toucher l’argent ? Pour que le paiement soit plus fiable, il est conseillé de transiter les fonds par le compte du notaire. Au moment de la signature de la vente, la banque de l’acheteur débloque les fonds et les met dans le compte du notaire par le biais du virement. Tant que l’objet de la vente porte sur un objet immobilier, la loi ne permet pas au notaire l’acceptation…


Le classement des meilleurs sites immobiliers en 2019
Au lieu de faire le tour des agences immobilières pour chercher un logement, des solutions plus simples et plus rapides s’offrent actuellement à vous. Pour trouver l’appartement de vos rêves, vous n’avez même pas besoin de contacter tous les agents immobiliers de votre région. Que vous souhaitiez louer ou acheter un logement, il est possible de lancer votre recherche sur l’un des nombreux sites. Découvrez alors le classement site immobilier en 2019. Leboncoin Leboncoin, le géant français des petites annonces, est l’une des solutions faciles et rapides si vous cherchez un logement à louer ou à acheter. De nombreuses annonces pouvant être triées par divers critères, tels que la région, le prix, la superficie, etc. L’un des principaux avantages de recourir aux services de ce site, c’est qu’il est plus facile à utiliser. Cela est notamment dû à son design simpliste offrant une utilisation intuitive. Cette facilité d’utilisation vous permet de trouver d’une manière plus aisée et plus rapide les annonces immobilières. SeLoger Cette plateforme fait également partie des piliers des petites annonces immobilières. Puisque SeLoger se focalise sur le logement, vous bénéficierez alors des annonces publiées uniquement par de vrais agents immobiliers. Ce qui vous permet de trouver des annonces immobilières plus sérieuses. Qui plus est, il vous est possible d’affiner les résultats affichés selon des critères précis. Vous avez par exemple la possibilité de délimiter sur une carte la zone de recherche dans laquelle vous souhaitez louer ou acheter un logement. Enfin, comme Leboncoin, Seloger offre également une interface intuitive aux utilisateurs, que…


Location d'appartement : le guide pour les propriétaires
Pour s’éviter toutes sortes de litiges, il est indispensable pour un propriétaire de trouver un bon locataire. Il s’agit donc pour la mise en location appartement, de trouver celui qui pourra s’acquitter régulièrement de son loyer. En matière de location immobilière, cela n’est pas gagné d’avance. Mais avec quelques astuces, on peut trouver le bon. Deux méthodes pour trouver un bon locataire Il est possible pour un propriétaire qui en a le temps, de s’occuper lui-même de sa location appartement. Ainsi, il aura pour tâche de poster les annonces sur les plateformes appropriées, comme sur le bon coin immobilier location. Il se chargera aussi de la visite de l’appartement à faire louer ainsi que de la rédaction du contrat de location, de même que de la gestion du paiement du loyer. Cette méthode de location appartement particulier à particulier. Une autre manière de gérer la location de son appartement à un particulier, c’est de confier cela à une agence. Il reviendra donc à celle-ci de s’occuper de tout le processus de location immobilière. Si dans le premier cas, le propriétaire doit être disponible, l’avantage c’est qu’il gagne sur le rendement mensuel. Par opposition, dans le second cas, il peut s’occuper ailleurs, mais l’agence fait une rétention sur les mensualités. Les astuces essentielles Afin d’être certain d’avoir affaire au bon locataire, un propriétaire se doit de procéder à certaines vérifications. Même s’il s’agit d’une location dernière minute, faite dans l’urgence, il est indispensable de demander les derniers reçus de paiement de loyer, ou tout au moins…


Location d'appartement : le guide pour les locataires
Comment procéder à une bonne location appartement ? La question se pose à toute personne qui envisage de louer un appartement. Mais la location immobilière n’est pas toujours aussi aisée que l’on le souhaiterait. Voici quelques astuces que vous pourrez suivre pour vous en sortir. Les premières étapes La première des choses que vous devriez faire, c’est de vous informer au sujet des lois en vigueur dans le domaine de la location appartement. Ensuite, vous devez définir la marge de votre budget mensuel que vous pouvez consacrer au paiement du loyer. Cela vous permettra de savoir quel type d’appartement vous convient. Procéder ainsi pour votre location immobilière vous amène à savoir si vous avez les moyens pour louer seul ou si vous devez rester en colocation. Comment trouver le bon appartement ? Location dernière minute ou pas, vous avez deux méthodes pour une location immobilière qui vous convienne. Vous pouvez faire votre location appartement particulier à particulier. Il s’agit par exemple du bouche-à-oreille : faire savoir à votre entourage que vous êtes en quête d’un logement ; vous pouvez aussi consulter les sites comme le bon coin immobilier location pour trouver un appartement. Mais une autre solution, beaucoup plus simple consiste à confier cette tâche à une agence immobilière. C’est celle-ci qui, en tenant compte de vos exigences, se chargera de vous trouver la location immobilière de dernière minute que vous désirez. Mais si vous comptez véritablement vous faciliter le processus pour une location particulier à particulier, alors ce qui suit devrait vous intéresser. Proposez vous-même un dossier qui…


Comment trouver un crédit rapide et sans justificatif ?
Lorsque vous avez besoin d’argent pour réaliser un projet ou subvenir à un besoin, vous contractez un prêt. Dans le processus classique, cela peut prendre du temps. Il existe, pour ceux qui ont besoin de liquidité immédiate, le prêt personnel sans justificatif. Il vous épargne la lenteur qui caractérise l’obtention d’un prêt. Le processus est simple et voici ce que vous devez en savoir. Qu’est-ce que le crédit rapide et sans justificatif ? Il est question de pouvoir obtenir assez rapidement une somme qui varie entre 500 et 75 000 euros. Le prêt personnel sans justificatif est un mécanisme qui vous donne accès à un emprunt sans avoir à apporter à la banque ou à l’institution financière, toute la paperasse habituelle. En plus, le délai d’obtention est de quelques heures après que votre dossier a été accepté par le prêteur. Ce type de prêt peut prendre plusieurs formes : il peut être question d’un prêt personnel ou d’un prêt renouvelable. Il faut, en outre, souligner que le prêt personnel sans justificatif vous permet de contourner les interdits bancaires (FICP) en matière de financement. Comment l’obtenir ? Vous pouvez enclencher le processus en ligne. Ce que vous avez à faire, en dehors de devoir préciser la somme que vous envisagez de prêter, c’est de prouver à la banque que vous êtes en mesure de rembourser votre emprunt, conformément au contrat que vous aurez à signer. Pour cela, vous allez devoir fournir des fiches de salaire, les allocations et autres pièces justificatives. Il va donc sans dire, que le prêt…


Louer son appartement tout seul et sans agence : le guide pratique !
En France, plus de la moitié des propriétaires d’appartements se chargent eux-mêmes de leur location. Si cela leur permet d’avoir un contrôle sur la gestion faite de leurs biens, il y a aussi que le bénéfice obtenu est un peu plus consistant que lorsqu’ils ont recours à une agence. Si vous avez un appartement à louer, voici quelques astuces. Publier des annonces dans les médias Un appartement peut être mis en location par son propriétaire de plusieurs façons. Le moyen le plus commun, c’est de publier des annonces dans un journal. En effet, il suffit de se rapprocher d’un média local et, moyennant une petite somme, publier l’annonce concernant la mise en location appartement pour espérer que quelqu’un s’y intéresse. Cela dit, en dehors de la publication d’annonces dans le journal local, il y a un moyen beaucoup plus classique, quoique fastidieux, pour mettre soi-même son appartement en location. Il s’agit du bouche-à-oreille. Si cette technique de loc annonce peut sembler archaïque, elle marchera toujours dans les petites villes ou en province. Mais dans les villes comme Paris, Marseille ou encore Lyon, vous risquez de perdre un temps précieux et par ricochet, beaucoup d’argent. Nous sommes à l’époque du numérique et il est presque impossible de faire louer soi-même son appartement sans cet outil exceptionnel. Il existe des plateformes sur Internet qui se sont spécialisées dans les loc’annonces. Elles sont nombreuses, mais offrent presque les mêmes services. Ici aussi, la publication n’est pas vraiment gratuite ; il faut payer une somme forfaitaire pour faire passer son…


SCPI : avantages, donation, risques, etc. On vous dit tout !
Pour toutes ces personnes qui ne peuvent pas ou tout simplement qui ne veulent pas investir directement dans l’immobilier, l’investissement dans les SPCI est en général la solution qui est mis en avant par la majorité des banques, des assureurs ou des conseillers financiers. Certes, les arguments sont convaincants, mais ce type d’investissement peut aussi entraîner des risques qu’il vous faudra évaluer. Et comme toute médaille, le SPCI a aussi ses inconvénients. Les avantages et inconvénients du SPCI Si nous regardons cela d’un point de vue voici les avantages et inconvénients du SPCI Les avantages Facilité d’achat (toujours) Ticket d’entrée particulièrement faible Stabilité des locataires Aucune gestion à réaliser Sur le papier, les rendements sont plus ou moins intéressants Possibilité de financement Les inconvénients Inintelligibilité des comptes bien que cela ce soit amélioré Inintelligibilité des valorisations des parts Les frais d’entrées sont élevés Problème de revanche (le marché secondaire est très souvent grippé) Les investissements dépendent parfois à la hausse des taux Les éventuels risques d’une SPCI Comme on l’a déjà cité, une SPCI peut aussi entraîner des risques comme ceux que nous allons cités ci-après. La liquidité : quand vous décidez d’acheter des parts de SPCI, le prix auquel vous l’acheter comprend des frais de souscription non négociables qui peuvent varier de 7,5% à 12%. Ainsi, cela veut tout simplement dire que si vous achetez des parts de SCPI dans la matinée et que vous désirez les revendre le soir même, sachez que vous allez automatiquement perdre entre 7,5 à 12%. Il donc nécessaire de…


Comment obtenir un crédit immobilier?
Bien que vous soyez super doué en négociation, cela ne suffira pas si vous désirez avoir un prêt immobilier. Ainsi, ne pensez surtout pas à venir les mains vides pour l’obtention d’un prêt immobilier car il vous faudra bien préparer votre dossier pour cela. Pour ce faire, il est conseillé de comparer le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) sur un simulateur crédit d’une banque en ligne. Les étapes à suivre pour obtenir un prêt immobilier Quand vous aurez fini de choisir la banque qui a vous a offert le meilleur résultat sur son simulateur crédit vous pourrez donc faire une sorte de simulation de prêt immobilier en ligne. Ceci vous aider notamment à connaître votre taux selon le montant que vous désirez emprunter ainsi que la durée du prêt immobilier. Voici donc les étapes que vous devez suivre pour l’obtention de votre prêt immobilier : Pour commencer, vous devez remplir un formulaire de demande de financement dans lequel vous indiquerez vos charges, vos revenus, et vos patrimoines Suite à cela vous devrez obtenir une réponse de principe qui vous permettra de vous inscrire à l’une des propositions les plus adéquates Puis, vous devrez transmettre un dossier complet que vous devrez signez (pièces justificatives : fiches de paies, relevés de compte, avis d’imposition, justificatif d’identité, compromis de vente, justificatif de domicile) De son côté, la banque en ligne étudiera de manière approfondie ce dossier pour voir si oui ou non, elle acceptera de vous financer. L’étape finale consiste à la signature de l’offre de prêt qui est valable…